Ski de fond au parc régional du Massif du sud

23 septembre 2019

Bonjour à tous! L’été est maintenant terminé, ce fut une très belle saison pour le vélo, la rando, le camping. Les journées raccourcissent tranquillement et la période d’ensoleillement diminue et la photosynthèse fait son œuvre: le feuillage des arbres change de couleurs. On peut toujours profiter de l’air frais de l’automne pour des randos et balades à vélo et commencer à penser à nos sorties de la saison prochaine. Pour moi chaque saison au Québec est une merveilleuse découverte, nous sommes vraiment choyés de pouvoir pratiquer autant de sports différents dans notre province. Alors que la température se refroidit, je ne peux m’empêcher de rêver aux premiers flocons sur lesquels je pratiquerai la glisse!

Quelle est le choix des pistes selon votre niveau ?

Au Parc régional du massif du sud, il y a des pistes pour tous les types de fondeurs, mais il y a un minimum de technique à savoir avant de s’y aventurer. Le terrain est très montagneux et même dans les sentiers dits modérés, il y a quelques descentes que certains pourraient trouver périlleuses, mais sachez que les pistes sont larges et bien aménagées. Donc mieux vaut bien connaitre la technique du chasse neige et de virage avec et sans tracé. Pour ce faire, même pour les plus aguerris vous pouvez pratiquer ou parfaire vos techniques dans la pente au début des sentiers.

Débutant

Parcours : Piste C-D-C

Longueur: 7.1km

Dénivelé: 195m

Vous êtes débutant, deux boucles sont aménagées pour vous soit la piste C de 4.1km et 75m de dénivelé puis la combinaison de C-D-C de 7.1 km et 120m de dénivelé. Par le sentier C, montez doucement pour vous rendre plus près des montagnes tout en longeant le ruisseau du milieu et sentez l’odeur de la forêt jusqu’au refuge du milieu. Pour vous, il est temps de rentrer, continuez sur le sentier C pour un retour à l’accueil. Il fait beau et il vous reste bien de l’énergie, poursuivez sur le sentier D puis un retour par le C pour trois kilomètres de plaisir supplémentaire. Vous êtes prêt pour plus de défi, passez à la section intermédiaire.

Intermédiaire

Parcours : E-C-D-F-G

Longueur: 10 à 20 km selon la combinaison choisie

Dénivelée: 370m

Vous êtes bien réchauffé et voulez plus de défis, ça adonne bien, car en plus des pistes débutantes plusieurs kilomètres s’additionnent. Ces sentiers sont un peu plus abrupts autant en montée qu’en descente où l’on y trouve un grand plaisir. On ajoute la piste E de 3.4 km et 110m de dénivelé qui passe par le secteur Beaudoin où il y a plusieurs possibilités d’hébergement telles que chalets et pods (prêt-à-camper). Le sentier F de 6.8km aller-retour et un dénivelé de 170m qui vous apportera un peu plus en altitude dans les conifères jusqu’au camp de base où vous pourrez vous réchauffer en prenant une collation devant un feu de foyer. Vous êtes sur une bonne lancée et vous ne pouvez pas vous arrêter tout de suite, tournez à droite et continuez sur la piste G de 4 km aller-retour. Avec ses 90 mètres d’ascension supplémentaire, vous aurez accès à un superbe point de vue, le belvédère de la tête de la vallée du milieu. Plutôt que de prendre le sentier G pour bruler votre énergie résiduelle, rien ne vous empêche d’explorer le sentier H pour quelques centaines de mètres. En combinant différents sentiers, vous pourrez ainsi créer différents parcours entre 10 et 20 km.

Avancé

Parcours : E-C-D-F-G-H-F-D-C

Longueur: 29.9km

Dénivelé: 480m

Le défi et la bête noire du parc; la piste H, 12.2 km et 200m de déniveler à ajouter aux boucles précédentes afin de vous rendre au sommet du mont Saint-Magloire point culminant du parc régional de 917 mètres. Ce sentier est parfait pour les sportifs qui veulent se pousser au maximum, mais aussi aux amateurs de plein air endurants qui comme moi en feront une de leur plus longue sortie de l’année. Avec un petit sac à dos rempli de collation, vous pourrez prendre le temps d’admirer la nature et ses paysages. Il y a aussi la possibilité de dormir au camp de base à la fin de la piste F afin de couper le trajet en 2 jours et ainsi alléger les journées pour mieux en profiter. Au bout de ce sentier, vous pourrez admirer une vue panoramique de 360 degrés sur les Appalaches pour ainsi voir au-delà du fleuve Saint-Laurent et des frontières américaines. Après vous êtes épanouie, vous n’avez qu’à descendre quelques marches pour vous réchauffer et manger à l’intérieur du refuge chauffer au bois. Si vous visez faire la plus longue sortie possible dans le parc, avec ce sentier vous pourrez alors atteindre 29.9km (E-C-D-F-G-H-F-D-C) en cumulant tout près de 480 de dénivelé positif!

Carte des pistes

Conditions de neige

La réputation du secteur pour son enneigement n’est plus à faire, le parc et ses sommets reçoivent plus de 600 cm en moyenne chaque année. Cela fait en sorte que le parc est un des premiers à ouvrir ses pistes sur neige naturelle dans la région de Québec, mais aussi l’un des derniers à en faire l’entretien. On y fait alors du ski de décembre jusqu’à la fin avril, idéale pour les vrais amateurs de glisse qui voudront s’entrainer en début de saison et prolonger le plus possible. Une belle salle de fartage situé au sous-sol de l’accueil est bien équipée avec tables et fers et des produits sont également en vente à l’accueil. Il est bien important de s’informer de la température à l’accueil en raison de la différence de température entre la base et les sommets.

Quelques liens utiles

https://www.lacordee.com/fr/guides/fartage/

http://massifdusud.com/conditions-de-neige/

Où se réchauffer?

Durant votre parcours, vous trouverez des relais placés stratégiquement soit le refuge du milieu à mi-chemin de la piste C et au retour de la D, le camp de base au bout de la piste F et finalement au sommet du mont Saint-Magloire un petit chalet. Tous possèdent un poêle à bois souvent allumés par les patrouilleurs ou les premiers passants, des bancs, des tables, une toilette sèche à l’extérieur et en dernier recours il y a de l’eau potable au camp de base. Celle-ci est normalement pour les locateurs de lit afin de boire et cuisiner. Des douches sont également disponibles à l’accueil au coût de deux dollars pour vous rincer en fin de parcours. 

Quoi apporter pour la randonnée?

Pour la randonnée en ski de fond, il faut d’abord se vêtir de vêtements respirants. On a souvent froid au départ, mais avec la petite montée derrière l’accueil, ce souci disparaitra rapidement. Je conseille aussi un petit manteau coupe-vent à mettre lors de la descente pour le retour à l’accueil ou lors de changement de température. De bonnes collations composées de noix, fruits séchés, barres énergétiques, 1 litre d’eau ou plus selon la durée de votre sortie ou même une boisson chaude dans un thermos. Si vous êtes amateur de photo, ne manquez pas l’occasion d’apporter votre appareil ! 

Comment fonctionne la tarification et comment économiser?

Le tarif journalier en ski de fond au parc est de 10$ par adulte, 8$ étudiant et gratuit pour les moins de 18 ans. Vous pensez venir souvent au parc pour le ski ou différentes activités, une carte saisonnière (60$ adultes) ou annuelle (85$ adultes) sera très avantageuse pour vous. Vous n’avez pas de ski de fond, le parc vous en louera pour 10 dollars par jour seulement incluant les bottes et les bâtons. Si vous avez oublié quoi que ce soit, je suis sûr que vous pourrez soit l’acheter ou le louer à la boutique de l’accueil.

Location :http://massifdusud.com/location-dequipement/

Tarification : http://massifdusud.com/tarification/

Comment compléter la journée parfaite?

La journée n’est pas terminée, vous voulez continuer à profiter tout en explorant les alentours. Pour un après-ski festif, je vous conseille le bar le sous-bois à quelques pas du parc, presque toutes les fins de semaine on y présente un chansonnier festif. Il vous faut un peu plus de calme, le Pub de la Contrée et Microbrasserie de Bellechasse situé à Buckland saura vous charmer avec ses bières de style allemand, du café torréfié sur place et ses assiettes de produits locaux. Ma dernière découverte vous mènera un peu plus loin, mais dans une fromagerie bio unique : Cassis et Mélisse. Le Jovialcafé Biquettes et Fourchettes offre du bon café au lait de chèvre, des plateaux de dégustation, sandwichs et plats cuisinés par une artiste culinaire inspirée par les fromages de la ferme et les produits locaux.

Bar le Sous-Bois

https://www.facebook.com/barlesousbois/

Pub de la Contrée et Microbrasserie de Bellechasse 

https://www.facebook.com/bierebellechasse/

Fromagerie Cassis et Mélisse

https://www.facebook.com/CassisMelisse/

Au parc du massif du sud 

On aime...

La qualité des sentiers

Les infrastructures (salle de fartage, relais, observatoires)

La saison hâtive et persistante décembre à avril

La variété de sentiers offerts

On aime moins…

Les sentiers aller-retour (j’aime mieux les boucles… il faut être critique)

La salle de fartage

Cette photo témoigne bien des hivers enneigés de la région

Le camp de base vu de l’intérieur et de l’extérieur.

À propos de l'auteur

Olivier Chabot 

Natif de la fourche à Armagh. Grand amateur de plein air, il parcourt les sentiers du parc en hiver comme en été. 

Comment Box is loading comments...
Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur