(Vidéo) Louis - Airbnb - Québec

Je m'appelle Louis Talbot-Pouliot et je suis agriculteur à Saint-Philémon. Être sur Airbnb me permet de rencontrer des gens de partout dans le monde. Grâce à Airbnb, je peux partager la maison qui appartenait à ma grand-maman avec des voyageurs du monde entier. Ce revenu supplémentaire m'aide à réaliser mon rêve qui est de reprendre et de m'installer sur la ferme familiale.

Ma vision, c’est de vivre dans une ferme à dimension familiale. Avec la part de revenus d’Airbnb, ça m’aide à garder ça petit, mais de quand même pouvoir bien en vivre. La plateforme encourage le partage entre les hôtes et les invités

Au début du mois de juin dernier, le gouvernement du Québec a proposé un ensemble de règles touchant les hôtes Airbnb. La vidéo ci-dessous a été mise en ligne sur les réseaux sociaux via le projet Airbnb Citizen. En tout, quatre capsules avec quatre hôtes différents de partout au Québec sont mises en ligne. Airbnb citizen est une initiative de la plateforme Airbnb pour faire la promotion de l’économie collaborative à travers le monde.

Quel sont les nouvelles règles pour les hôtes qui offrent leur résidence principale sur Airbnb ?

Premièrement, les propriétaires souhaitant offrir leur logement principal(résidence principale) sur une plateforme d'hébergement touristique(dont Airbnb) devront désormais obtenir un numéro d'enregistrement auprès de la citq au coût de 50$.

L’autorisation du syndicat de copropriété sera nécessaire dans le cas d'un immeuble à condo. Les locataires, de leur côté, pourront également louer légalement leur résidence, s’ils obtiennent l’approbation de leur propriétaire.

En revanche, pour un propriétaire qui veut mettre en location une résidence secondaire, tel un chalet, il devra obligatoirement s’inscrire à la citq comme résidence touristique.

Quel sont les exigences pour de la CITQ pour les résidences secondaires sur Airbnb ?

La demande devra répondre obligatoirement aux exigences ci-dessous.

Les frais annuels exigibles sont composés des frais de base de 256.28 $ auxquels s'ajoute un montant de 5,40 $ par unité d'hébergement. Les taxes applicables sont en sus. Ces frais doivent être acquittés à la réception de l'avis.

Une couverture d’assurance responsabilité de 2 millions pour la maison en question sera obligatoire.

Une visite d’un classificateur.

L’autorisation écrite de la municipalité.

Un numéro devra obligatoirement être affiché dans toutes les annonces dans le descriptif du logement, qu’elles soient sur le web ou dans les journaux locaux.

Les modifications proposées sont importantes. Depuis juin, des milliers de Québécois ont écrit au gouvernement pour l’inviter à revoir son approche. 

À propos de l'auteur

Louis Talbot-Pouliot

Je suis hôte sur Airbnb depuis janvier 2015. Vous pouvez en apprendre davantage sur les maisons que j'offre en location sur la vidéo en visitant Airbnb.com

Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur